Skip Navigation Links > Détail article
Et si la France remportait la Coupe du monde
Publié le 11/07/2018
Au lendemain de la qualification de l'Équipe de France de football pour la finale de la Coupe du monde, les économistes ont sorti leurs calculettes pour tenter d'estimer les retombées économiques et sociales d’un sacre des Bleus en Russie.
Emmanuel Macron avait tout prévu ! En rappelant le 5 juin dernier aux joueurs de Didier Deschamps qu’«une compétition réussie, c’est une compétition gagnée», ce n’était pas seulement le supporter des Bleus qui s’exprimait mais aussi le leader de la troisième puissance européenne.

Car le président de la République est conscient que si l’équipe de France vient à remporter cette année en Russie la deuxième Coupe du monde de son histoire, toute l’économie du pays pourrait en profiter - et sa cote de popularité avec.

1,9% de croissance cette année ?
Depuis la victoire des Bleus, hier soir, un but à zéro contre la Belgique, le rêve de toute une nation (la nuit passée avait des allures de 14 juillet) prend forme.

Si les Mbappé, Kanté, Griezmann et consorts soulèvent ce dimanche le trophée Jules Rimet dans la nuit moscovite, Ludovic Subran, chef économiste d’Euler Hermes, s’attend à un effet dopant sur la consommation : sa croissance pourrait ainsi atteindre 1,3% au troisième trimestre, soit 0,2 point de pourcentage supplémentaire.

Au final, sur l’ensemble de l’année, ce pic de consommation de la part des ménages pourrait ajouter 0,1 point à la croissance annuelle du PIB, estimée à 1,8% pour 2018 par la Banque de France.

Marginal ? Pas tant que cela puisqu’un gain de 0,1 point de croissance cette année entrainerait la création de 2 milliards d’euros de richesse supplémentaire pour le pays !

Cohésion sociale
Mais comme le rappellent à bon escient les économistes de Goldman Sachs, en matière d’économie comme en football, le risque d’un succès majeur à court terme pourrait être de laisser les défis à long terme aux vestiaires.

C’est pourquoi la banque américaine encourage le gouvernement français à ne pas baisser de rythme et à respecter son agenda pro-réformiste. Et peut-être qu’un sacre mondial des Bleus aiderait alors à étouffer l'opposition actuelle aux réformes en renforçant la cohésion sociale derrière l’équipe nationale.

Côté Bourse, Natixis croit savoir qu’il existe un lien direct, mais difficile à évaluer, entre la hausse du marché local et les vainqueurs de la Coupe du monde les premiers jours suivant la finale. Il ne vous reste donc que trois jours pour remplir vos filets de vos actions favorites. Si vous êtes convaincu d’une victoire de la France dimanche bien évidemment…
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz