Skip Navigation Links > Détail article
En RDC, ICTSI investit 100 millions USD pour doubler sa capacité en conteneurs sur le port de Matadi
Publié le 06/12/2019
International Container Terminal Services, Inc. (ICTSI) a lancé, avec ses partenaires locaux, la deuxième phase d’extension de son terminal dans le principal port de la République démocratique du Congo, à Matadi.

Le projet, qui va mobiliser environ 100 millions de dollars, vise à doubler sa capacité en conteneurs. Une fois les travaux terminés, la capacité du terminal de Matadi Gateway (MGT) atteindra 400 000 EVP par an.

« Des études suggèrent que le Congo atteindra le statut de pays émergent dans les 10 prochaines années. Nous sommes donc très confiants sur le fait que ce plan d'expansion de près de 100 millions de dollars anticipe les besoins de la RDC au cours de cette période et apportera une efficacité inégalée », a déclaré Hans Ole Madsen, vice-président principal de ICTSI pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

L’agrandissement du terminal comprend une extension de quai allant de 375 m à plus de 500 m, le doublement de la zone de la gare terminale à 10,5 ha, l'installation de deux grues navire-terre pour renforcer les trois grues mobiles existantes.

Il comprend par ailleurs les opérations de dragage du fleuve Congo sur une profondeur de 12,5 m, permettant ainsi aux plus gros navires de parcourir les 92 miles qui séparent la côte atlantique du port.

ICTSI, basée aux Philippines, est l'actionnaire majoritaire de la coentreprise Matadi Gateway Terminal. Le conglomérat privé congolais Groupe Ledya détient 38 % des actions, tandis que la Société nationale des transports et des ports (SCTP) en détient 10 %.

Romuald Ngueyap
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz