Skip Navigation Links > Détail article
Bientôt Kinshasa sera doté d’un abattoir industriel
Publié le 13/03/2020
C’est une entreprise espagnole dénommée TAESA, spécialisée dans l’abattoir industriel des bétails, qui va ouvrir ses portes à Kinshasa.
C’est le Directeur de la société « Guerin Pedroza Architecte » et associée à TAESA, M. Pierre Guerin, qui a livré l’information à la presse au sortir de l’audience lui accordée par le ministre de l’Industrie, Julien Paluku, hier jeudi 12 mars 2020. Construit depuis 1964, et aujourd’hui, dépourvu des normes, un abattoir industriel pilote va bientôt être construit et sera à mesure d’abattre plus de 200 bêtes par jour et ce nombre pourra nourrir la ville province de Kinshasa et sa périphérie, a fait savoir M. Pierre Guerin.

Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku a, pour sa part, souhaité la mise en place d’une politique de reconstruction du cheptel bovin, question d’éviter la rupture des matières premières dans son exécution c’est-à-dire « Elevage-Abattage-Distribution ». Et cela sera exécuté avec le concours de son ministère et celui de la Pèche et Elevage, indique-t-il.

Ensuite, Julien Paluku a annoncé la création d’une commission composée des experts des deux ministères précités et de ceux de la société TAESA, dans le but d’accélérer l’exécution de ce projet pilote qui concerne aussi les provinces du Nord et Sud-Kivu ainsi que celle de l’Ituri.

Gisèle Mbuyi
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz