Skip Navigation Links > Détail article
Le prof Théophile Mbemba salue les innovations des chercheurs congolais dans la lutte contre le Covid-19
Publié le 29/04/2020
Cependant, il recommande ces innovations puisse tenir compte du caractère sacré de la vie car un médicament est un poison.
La recherche en RDC doit être redynamisée et encourager par le gouvernement, a soutenu le prof Théophile Mbemba au cours d'une émission sur radio Okapi sur la problématique des différents molécules proposées par les chercheurs africains en général et congolais en particulier.

A la question de savoir pourquoi ces produits ne sont pas mis en circulation, Théophile Mbemba qui est spécialiste en biochimie cellulaire et en nutrition, a fait remarquer que la validation d'un médicament suit un processus rigoureux auprès des instances scientifiques attitrées. Ceci pour la simple raison qu'un médicament est un corps étranger admistré dans l'organisme et dont le métabolisme peut se révéler fatale pour le malade. La mise en circulation d'un produit devrait prendre en compte ce paramètre surtout au regard du caractère sacré de la vie, lequel est consacré dans la Constitution.

Le prof Théophile Mbemba a, par ailleurs indiqué que les études publiées à ce jour dans les revues scientifiques sérieuses ont permis de comprendre le mode opératoire du Coronavirus. Cette compréhension est déterminante en ce qu'elle permet d'avoir des perspectives thérapeutiques pour gêner le virus dans toutes ces étapes allant de la pénétration à la réplication.

A ce jour, il a été vérifié que l'hydroxychloriquine joue un rôle majeur dans le traitement de cette pandémie bien entendu en synergie avec d'autres molécules.

St Théo Ngangu
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz