Skip Navigation Links > Détail article
Félix Tshisekedi admet à titre posthume au grade de Commandeur le magistrat Raphaël Yanyi
Publié le 14/07/2020
Le Président de la République a pris la décision d’élever à titre posthume au grade de Commandeur le magistrat le juge président qui s’est distingué dans le procès de 100 jours.
Le chef de l’Etat Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo a signé une ordonnance admettant à titre posthume M. Ntambwe wa Kaniki, premier président de la cour de Cassation ainsi que le magistrat assis Raphaël Yanyi Ovungu, juge président dans le procès des 100 jours décédé dans des conditions tragiques au grade de commandeur à l’Ordre national « Héros nationaux Kabila-Lumumba ».

Cette décision du président de la République est favorablement accueillie dans l’opinion, dans les milieux de la justice congolaise en particulier notamment en ce qui concerne le magistrat Raphaël Yanyi Ovungu, pour son travail appréciable dans le cadre du procès de 100 jours mais qui a été emporté par la mort alors qu’il en conduisait de mains de maître les audiences.

La Réserve stratégique générale, un nouveau service spécialisé de la présidence de la République

Par ailleurs, le Président Félix Antoine Tshisekedi a, au terme d’une ordonnance signée le 1èr juillet dernier et publiée le lundi 14 juillet dans la soirée, crée un nouveau service spécialisé au sein de son cabinet qui est la Réserve stratégique générale (RSG).

Placé sous son autorité, ce service sera dirigé par un comité de pilotage et une direction. Il a en même temps procédé à la nomination de son coordonnateur en la personne de Mme Bidiafu Makedika Dady qui a comme adjoints, MM Kizito Muyembi, Mbuyi Mundela et Kabamba Ilunga.

Selon Tina Salama, la porte-parole adjointe du chef de l'Etat, « La RGS qui a son siège à Kinshasa et exerce ses activités sur toute l'étendue du territoire national est chargée notamment de la promotion du développement et de la mise en œuvre de la vision du président de la République dans le secteur agro-pastoral, agro-industriel, commercial, social et, en particulier, en matière des produits stratégiques ».

La RGS, ajoute-t-elle, va assurer aussi le suivi et le contrôle des décisions prises par le président de la République en rapport avec ces matières.

De même qu’elle permettra à l'État congolais de faire face à des situations de crise, de calamité de catastrophe naturelle et de promouvoir la production agro-industrielle des produits de première nécessité.

Boni Tsala T.
RÉACTIONS
RÉAGIR

Vous trouverez la liste des cadeaux en cliquant sur le lien suivant : liste des cadeaux du Quizz